Ce site ne supporte plus Internet Explorer.
Il se peut que votre visite ne soit pas optimale.
Nous vous suggérons l'installation de Google Chrome ou Firefox afin d'obtenir un navigateur moderne et ne plus afficher ce message.

Congés fériés : 25 et 26 décembre 2023 ainsi que 1er et 2 janvier 2024

Intervention et consultation
Programme d’aide aux employés
Retour

Infolettre – Sept 2023 – Estime de soi et Reconnaissance

Estime de soi et Reconnaissance

Lorsque je visite l’ensemble des entreprises qui travaillent avec le PAE, je réalise tous les enjeux auxquels font face les organisations ces dernières années, entre autres :

• Le manque de personnel
• Un taux de roulement élevé
• Des enjeux en lien avec la diversité culturelle
• Des enjeux de collaboration intergénérationnelle
• Des enjeux en lien avec la santé psychologique des employés
• Des enjeux opérationnels (nouvelle façon de faire, nouvelle direction…)

De mon côté, à travers les statistiques du programme d’aide, je réalise que les demandes de consultation en lien avec l’estime de soi sont toujours présentes. Je ne sais pas ce qui explique cela en totalité, mais pour moi, il est difficile de ne pas faire un lien avec la reconnaissance des employés. Qu’est-ce qui explique cette situation ? Je ne peux y répondre précisément, mais selon certains constats, nos entreprises ont mis un focus sur les opérations en délaissant la reconnaissance tant pratiquée dans les 10 dernières années.

Définition de l’estime de soi

Selon James Noley, la théorie de l’estime de soi peut être traduite dans le rapport entre ce que nous sommes en tant qu’individu (apparence physique, réussite sociale) et ce que nous souhaiterions être. Le poids du regard d’autrui est un facteur puissant d’une bonne ou d’une mauvaise estime de soi. Elle est à la base de la construction de la personnalité.

Qu’en est-il de la reconnaissance au travail ?
La reconnaissance au travail peut favoriser le sentiment de fierté, ce qui a pour effet d’augmenter la confiance en soi, permettant à la personne d’être plus efficace et plus heureuse au travail. L’inverse est aussi vrai. Une personne qui se fait continuellement critiquer et qui ne se sent pas appréciée, finira par manquer de confiance, augmentera son niveau de stress « négatif » et deviendra moins efficace et malheureuse au travail.
Le manque d’appréciation, l’indifférence et toute autre forme d’agressivité directe ou indirecte, tout cela peut causer des dommages irréparables au sein d’une entreprise. C’est pourquoi la communication basée sur le respect mutuel et l’estime de soi sont si importantes dans une équipe. Reconnaitre de façon objective les forces et les faiblesses des membres d’une équipe pour mieux utiliser le potentiel de chacun dans le but d’atteindre un objectif commun. Voilà une excellente technique pour créer un sentiment de fierté individuelle et de groupe!

Ceci dit, il appartient à chacun de travailler sur son développement personnel, son épanouissement et sur son rapport avec les autres. En apprenant d’abord à mieux se connaitre, en se questionnant sur ses valeurs, ses besoins, ses qualités et ses défauts, une personne est plus en mesure de mieux s’apprécier et par le fait même, d’augmenter sa confiance en elle. Elle sera alors plus apte à faire de meilleurs choix et à être moins dépendante de l’appréciation de son entourage.

4 trucs pour augmenter l’estime de soi

  1. Être indulgent
    Avez-vous remarqué à quel point on est critique et sans merci par rapport à nos échecs ou nos faux pas? On ne lésine pas de commentaires négatifs envers soi-même et on est sans pitié. On se voudrait parfait, mais on ne l’est pas. Ce n’est pas le but recherché, mais reste que c’est plus fort que nous; on est dur envers soi-même.
    Astuce
    On essaie de se demander ce qu’on dirait à un ami qui vivrait la même chose que nous et qui nous demanderait conseil. On le traiterait aussi durement? Sûrement pas. Alors, on s’auto-donne des conseils et on n’hésite pas à se donner une petite tape dans le dos quand on accomplit quelque chose dont on est fier, surtout quand personne ne nous en donne.
  2. Se connaître vraiment
    Êtes-vous vraiment celui que vous voulez être? Vous sentez-vous en réelle harmonie avec vous-même? Pas toujours… ça nous arrive, tous! Parfois on réagit avec émotion à un tel point que c’est disproportionné et tellement pas nous; d’autres fois, on ravale des mots qu’on s’empêche de dire. Perte de contrôle de soi? Attention, c’est néfaste. On en viendra, à la longue, à se déprécier, car on ne se reconnait plus!
    Astuce
    On prend le temps, le matin ou le soir, de se plier à un exercice d’écriture automatique. On écrit ce qu’on ressent, ce qu’on pense et ce qu’on vit, sans retenue et sans gêne, car on ne le montrera à personne. Cet exercice, dérivé des pages du matin de Julia Cameron, auteure du livre Libérez votre créativité, permet de laisser tomber un peu les apparences et nous permet de creuser plus profondément en soi.
  3. Être patient
    On vit dans un monde où tout va vite. Rien n’est jamais assez rapide pour nous et on ne cherche qu’à gagner du temps. On ne sait plus comment (et pourquoi) attendre. On veut tout, tout de suite, rien de moins! On a un but, un rêve ou un projet? Nul doute que vous sentez que vous ne l’atteignez pas assez rapidement. Ça suffit! On n’est pas si pressé.
    Astuce
    On note chacun des petits pas qui nous mènent vers la réalisation de notre but. Il n’y a pas que le fait de le réaliser en entier, mais aussi tous les petits gestes et nouvelles habitudes qu’on instaure dans l’optique de réussir ensuite. On écrit donc chacune de nos petites réalisations en vue de notre grand changement.
  4. S’accorder des espaces de micro-temps
    Notre agenda est toujours chargé et on a peine souvent à tout faire dans une journée, mais ce n’est pas une raison pour ne pas s’accorder un peu de temps. Pris dans un tourbillon, comblant les besoins des autres toujours avant les nôtres, on peut devenir rapidement frustré. Comme si on n’avait pas assez de valeur pour se dorloter à notre tour. On remédie rapidement à la situation.
    Astuce
    Toutes les occasions sont bonnes pour s’accorder un petit moment – parfois 10 minutes suffisent! – pour se faire plaisir. On croque un morceau de chocolat noir, on sort un cahier et on dessine, on flâne plus longtemps que prévu pendant les courses en arrêtant à la librairie pour lire quelques revues, et interdiction formelle de culpabiliser ensuite. Ces pauses, rien que pour soi, sont essentielles pour se sentir bien dans notre peau!

Chantal Lévesque, coordonnatrice aux opérations et service client

Sources :
http://www.canalvie.com/sante-beaute/bien-etre/estime-de-soi-1.1497629
https://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Estime-de-soi

Inscription à l'infolettre